DÉBATS

DÉBATS

Comment aider la création africaine?
13h – 13h50

La restitution des biens et du patrimoine culturels africains
14h – 15h15

Dans ce panel, quatre acteurs de la nouvelle génération de la création africaine dialoguent avec deux acteurs institutionnels responsables de programmes de soutien à la création en Afrique. Les enjeux auxquels fait face la création en Afrique et les moyens d’y remédier seront au cœur de la discussion. Celle-ci sera articulée autour de quatre questions clefs : 
– Comment faire reconnaître la création africaine et ses spécificités en Occident ? 
– Comment doter les créateurs d’un statut légal et faciliter leur accès à la protection intellectuelle ?
– Comment soutenir et protéger le travail des femmes dans les chaînes de création et assurer qu’elles puissent jouir de tous leurs droits au même titre que les autres individus ?
– Comment mieux valoriser l’excellence des savoir-faire traditionnels, notamment en les inscrivant comme patrimoines nationaux et mondiaux ?  

Avec le soutien du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme dans le cadre de la Décennie internationale pour les personnes d’ascendance africaine

Avec
Dadi Kouamé – Nuits Balnéaires, artiste visuel, photographe (Côte d’Ivoire)
Lafalaise Dion – Lafalaise, reine des cauries, créatrice (Côte d’Ivoire)
Marc Posso, photographe (Gabon, France)
Virginie Darbon, styliste (France, Madagascar)
Marisa Henderson, CNUCED
Milasoa Cherel- Robson, CNUCED

Modération: Vincent Jacquemet

À l’automne 2018, les conclusions d’un rapport commandé par Emmanuel Macron à Felwine Sarr et Bénédicte Savoy sont connues: il est urgent de restituer les biens culturels africains spoliés pour permettre la refonte des relations entre l’Europe et l’Afrique . Quelles seront les conséquences de ce rapport ? Quelles nouvelles relations les institutions culturelles européennes et le marché de l’art doivent-il construire avec l’Afrique subsaharienne ?

Avec le soutien du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme dans le cadre de la Décennie internationale pour les personnes d’ascendance africaine

Avec
Bénédicte Savoy, historienne de l’art, co-rédactrice d’un rapport sur la restitution des biens culturels africains pour Emmanuel Macron, Berlin
Marie-Laure Croiziers de Lacvivier, UNESCO, collectionneuse d’art africain, Sénégal/Paris
Boris Wastiau, directeur du Musée d’Ethnographie de Genève
Pascale Obolo, cinéaste franco-camerounaise, fondatrice de la revue Afrikaada
Modération: Stéphane Sauzedde, directeur de l’ESAAA (Ecole Supérieur d’Art Annecy Alpes)

DÉBATS

WORKSHOP

L’appropriation culturelle
15h30 – 16h45

La boucle dans tous ses états
17h – 18h

En 2017, la créatrice de mode Stella McCartney crée une polémique en intégrant dans sa nouvelle collection des robes entièrement confectionnées en wax. Dans le monde si codé de la mode, où se situe la limite entre influence et plagiat ? Qu’est-ce qui appartient à la culture et au patrimoine d’une population ou d’un territoire et qu’est-ce qui relève du bien commun universel ? Le monde de la création peut-il s’embarrasser de censures et d’interdits ? L’Afrique, dont on pille depuis si longtemps le patrimoine, a-t-elle des outils pour se défendre ?

Avec le soutien du Haut-Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme dans le cadre de la Décennie internationale pour les personnes d’ascendance africaine

Avec
Hortense Assaga, journaliste sur Canal + et Africa 24
Lamine Kouyaté, designer de Xuly Bet, Mali
Barbara Blanchard, spécialiste de la question de la diversité et directrice de casting
Minsora Boya, juriste à l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle
Modération: Lydia Mekonnen et Abdul Carrupt

Crépues, frisées, souples, afro, métissées. Une heure pour apprendre à porter ses boucles avec panache et sérénité.
Apprivoiser ou faire plus ample connaissance avec sa chevelure qu’elle que soit sa texture. Découvrir ou répéter la bonne routine capillaire, les bons gestes, les bons produits pour obtenir des cheveux hydratés, en bonne santé, facile à coiffer et qui poussent selon ses envies.

Un atelier proposé par Tribus Urbaines, animé par Nancy Falaise, formatrice chez Tribus Urbaines, et Sylvie Makela, co-fondatrice de Tribus Urbaine.